Liverpool: présentation générale

 

Liverpool est une ville chère à mon cœur. J’y ai en effet passé deux merveilleuses années alors que j’étudiais la littérature anglaise à l’université. C’est un endroit plein de surprises, de folie et d’originalité qui, sous ses airs de cité industrielle, arbore désormais fièrement son statut de destination touristique majeure. Il y en a pour tous les goûts, promis, vous ne vous y ennuyerez pas! 

Bâtiment historique de l’University of Liverpool

Allons donc faire un petit tour en pays Scouse.

  • Ville               Liverpool, Merseyside, Royaume-Uni
  • Population  500’000 habitants et au moins autant de pubs
  • Surnom de la population Scousers
  • Climat           «Continental »…. Personnellement, je dirais « tempétueux » !
  • Langue          Officiellement, c’est l’anglais. Cependant, dix secondes de conversations avec un local suffira à vous  convaincre que l’accent « scouse », ce n’est pas tout à fait du british classique !

Liverpool est étonnante, pleine de vie et dotée d’une âme marquée par un passé ouvrier encore très présent. C’est une belle ville, bourrée de charme, qui a su se réinventer tout en conservant la grâce d’une vielle dame qui a vécu, beaucoup vécu.

C’est vrai qu’il y a fait souvent mauvais, que le soleil et la pluie sont engagés dans une valse incessante, bousculés par un vent à décorner les bœufs. Sérieusement, essayez de vous déplacer à pied lorsque les si fréquentes rafales venues de la mer d’Irlande vous assènent coup sur coup. Vous tituberez autant qu’une anglaise perchée sur 15 centimètres de talons aiguille un samedi soir !

bad weather

Bien que parfois très désagréable, cette météo capricieuse forge le caractère et pousse la population vers ces lieux merveilleux, chaleureux et confortables dont nos amis d’outre-manche ont le secret : les pubs ! Peu importe votre âge, vous ne vous sentirez pas à côté de la plaque. La bière, c’est intergénérationnel ! Si en plus vous avez la chance de tomber sur l’horaire d’un match du LFC, l’expérience n’en sera que plus belle.

Anfield Road Stadium depuis le Main Stand, janvier 2019

Ce n’est pas un scoop, les Scousers  sont férus de foot. Entre Liverpool FC et Everton FC, il y a de quoi faire. La rivalité est en général plutôt sympathique, ça charrie de bon cœur. Le Scouser est taquin, il aime parler à n’importe qui et vous appellera « love » si vous êtes une femme et « son » si vous êtes un jeune homme. Les poètes locaux sont assez nombreux d’ailleurs. Les plus amateurs d’entre eux peuvent être localisés facilement à Anfield Road un après-midi de match ou encore au pub, à la même heure. Le langage n’est pas toujours fleuri mais il est difficile de résister à une bonne rigolade, surtout quand Frank Lampard apparait à la télé avec son maillot bleu ou qu’il s’agit de l’autre derby, beaucoup moins fraternel, contre Manchester United.

Au-delà du foot, à Liverpool, il y a aussi les Beatles. La ville a mis du temps pour faire de la place aux quatre garçons dans le vent mais de nos jours, vous ne serez pas déçus. Il y a la Beatles Story, musée installé sur les magnifiques docks rénovés, dans un bâtiment en brique rouge, au bord de la Mersey, le bras de mer ayant servi de port de départ à de nombreux voyages transatlantiques. Il y a également des hôtels consacrés aux Beatles, plusieurs statues et une reconstitution du club dans lequel ils ont joué leurs premières représentations.

Historiquement, entre les docks, les deux cathédrales ou encore la vieille église bombardée (au sommet de Bold Street) pendant le Blitz de la Second Guerre mondiale, on ne s’ennuie pas. Pour un peu plus d’authenticité, n’hésitez pas à vous perdre dans certains quartiers pas trop guindés, où les rues sont bordées de maisons identiques, en briques souvent rouges et où les murs sont recouverts de barbelés ou de verre pilé.

Eglise bombardée de St-Luke, au sommet de Bold Street

Liverpool, c’est aussi la folie du samedi soir. Les Anglais sont extravertis, n’ont pas toujours bon goût et boivent jusqu’à ce que mort s’en suive, c’est bien connu. A Liverpool, l’art de la fête est poussé encore plus  loin, sans compter le défilé de mode qu’impliquent les sorties hebdomadaires. Le samedi après-midi, il est très commun de croiser des femmes, bigoudis sur la tête, en survêtement, faisant leur shopping. Elles sont déjà en préparation pour la soirée, où elles se mettront sur leur 31, avec des robes plus courtes qu’un mouchoir, peu importe leur anatomie ou la température, sans manteau ni bas-collants. Leur résistance au froid m’a toujours fascinée. J’en suis venue à me demander si la couche d’auto-bronzant qu’elles ont tendance à s’étaler sur la peau a le même effet qu’une combinaison de plongée. J’ai même essayé de sortir sans manteau une fois, pour faire comme elles…. C’est plutôt simple, j’ai failli y rester ! Ça ne s’apprend pas, ça doit être une histoire de gènes.

Pour conclure, le « fun fact » qui suit résume parfaitement la personnalité drôle et attachante des Scousers avec les légendes liées au Liver Building, situé en bordure de rivière: 

Le Liver Building est le bâtiment le plus célèbre de Liverpool. Il a été construit au début du XXème siècle par la Liver Foundation. Au sommet, trônent deux « Liver Birds » oiseaux emblèmes de la ville. L’un deux regarde la mer tandis que l’autre a les yeux rivés sur la ville. De nombreuses légendes découlent de leur présence. L’une d’entre elles, un peu sombre, dit que si les oiseaux décident un beau jour de sortir de leur prison de pierre et de s’en aller, la ville cessera d’exister. Une autre, plus grivoise, affirme que les oiseaux battent des ailes lorsqu’une jeune fille n’ayant pas encore perdu sa virginité passe devant le bâtiment. La troisième, qui sent bon l’humour local, raconte que l’oiseau qui regarde vers la mer, c’est la femelle, et qu’elle fixe l’horizon pour s’assurer du retour des marins. Le mâle, quant à lui, se concentre sur la ville, pour voir si les pubs sont toujours ouverts !

Liver Building
Liver Building, en bordure de la rivière Mersey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.